Newsletter Digitalworld

Valider

news mobilité

L'abonnement 3G prioritaire de Vodafone indigne UFC-Que Choisir

Par Relaxnews, le 20/11/2009

L'opérateur Vodafone a annoncé ce jeudi le lancement en Espagne d'une option premium qui permettra au client, en échange d'un surcoût, d'avoir accès aux réseaux mobiles haut débit 3G et 3G+ dans les heures de saturation, et sans coupure ou perte de débit. Cet accès prioritaire au réseau est vivement dénoncé par des associations, dont l'UFC-Que Choisir en France. Interrogée sur ce sujet, cette dernière redoute que l'arrivée d'un tel type de service en France ne crée des abonnés de second plan.

L'explosion du trafic data, liée à la démocratisation des smartphones connectés à Internet, peut entraîner une saturation des réseaux à certains moments de la journée. Face à cette situation, la filiale espagnole de l'opérateur Vodafone propose un accès privilégié à la 3G pendant les périodes de congestion du réseau.
Concrètement, les clients qui souscriront à cette option payante auront accès au haut-débit mobile sans perte de débit. Pour l'heure, cette expérimentation ne s'adresse qu'aux abonnés d'un forfait réservé aux entreprises.

 

Interrogé sur ce point, Edouard Barreiro, chargé de mission sur les communications électroniques à l'UFC-Que Choisir, redoute que ce type d'option premium ne s'exporte dans d'autres pays d'Europe, notamment en France. "Tous les opérateurs veulent arriver à ce schéma là, en Espagne ou ailleurs" prévient-il. "Pour résoudre les problèmes de saturation des réseaux, les opérateurs télécoms ont le choix entre investir dans les infrastructures ou tout simplement taxer les clients. Or ce principe va ségmenter le marché : du haut débit pour les riches, et du bas débit pour les moins riches. Ces derniers, qui n'auront pas souscrit d'option premium, deviendront des abonnés de second plan"."Les textes européens, notamment le Paquet Télécoms, qui est mal écrit, n'interdit pas ces accès privilégiés aux réseaux mobiles. Il faudra que les régulateurs nationaux, comme l'Arcep en France, prennent des dispositions fortes pour les interdire" ajoute M. Barreiro.

De son côté, la Quadrature du Net juge ce modèle comme "fondé sur l'organisation de la rareté de la ressource en bande passante plutôt que dans l'investissement dans de meilleures infrastructures est en totale contradiction avec la nature d'Internet". Jérémie Zimmermann, porte-parole de l'organisation, dénonce dans un communiqué "une gestion discriminatoire du trafic", violant de fait la neutralité du réseau. Ce dernier appelle également la mise une place d'une protection juridique afin de "garantir qu'Internet reste une plate-forme de communication ouverte et égalitaire". 

0

Commentaires

Pour commenter cet article vous
devez vous inscrire comme membre.
JOUEZ ET GAGNEZ DES CADEAUX AVEC LUDOKADO.COM

Gadgets

Tous les produits pur plaisir
AGENDA DES NOUVEAUTÉS

Olympus

Pen E-P1

Date de sortie: juillet 2009


 

Connexion à votre espace membre Fermer
Login (email):
Mot de passe :
  
Devenez Membre DigitalWorld.fr Fermer
Pseudo :
Mot de passe :
Confirmation mot de passe :
Email :
Sexe :
Code postal:
Centres d'intérêts:
Photo Vidéo Audio Jeux
Mobilité Micro Maison
 j’accepte de recevoir les offres privilèges des partenaires DigitalWorld